Puisque le cupidon crô-crô-mignon-trognon commence à bien envahir les pubs, blogs, murs Facebook and Co, y'a pas de raison que vous échappiez ici au tsunami ! Voici donc un petit off sur le sujet de la St Valentin (la petite BD, je l'ai imaginée et créée grâce au site Birds Dessinés, plus quelques rajoutis) ... Et on se retrouvera après les 2 semaines de vacances scolaires de ma région pour la reprise des tests !


Blog Saint st valentin coeur amour fête célébration


... Oui, qui était ce fameux Valentin,
qui fait se pâmer et fantasmer toutes ces dames ?


Quelle est l'origine de la fête de la St Valentin,
cauchemar de la plupart de ces messieurs ?


Pas facile de s'y retrouver dans toutes les versions que l'on trouve sur le net. Ce qui devait être bouclé en 3 secondes s'est transformé en parcours du combattant. J'ai testé "trouver sur le web l'historique de la St Valentin",... et j'ai failli péter un câble !! Vive le copier-coller à gogo d'âneries sans vérification, génial le mélange des bios entre plusieurs Valentin. Infernal, je vous dis, de se retrouver dans tout ce bazar !

Je vous propose au final une version à ma sauce, synthèse de plusieurs articles qui semblent à peu près tenir la route (et tant pis si je suis moi aussi à côté de la plaque, c'est forcément pas "plus pire" que chez les autres !) :

 

Qui ?

7Rome, 3ème siècle après JC. L'empereur Claude II voit d'un mauvais oeil des hommes costauds trop attachés à leur famille faire de piètres soldats. Il attaque le mal à la racine et prohibe toute union. Un petit malin nommé Valentin, prêtre de son état, joue les rebelles. Malgré l’interdiction, Valentin célèbre des mariages selon le rite de L’Eglise en catimini. Impossible de savoir qui cafte sur ce coup là, mais toujours est-il que l’empereur l’apprend et jette fissa Valentin en prison. Et si ce n’était que ça ! Le prêtre est carrément condamné à être décapité. Gloups. Fin de l’histoire ? Non. Il se trouve que la fille de son geôlier est aveugle. Valentin lui redonne la vue, et, juste avant de mourir le 14 février (268 ou 270), lui écrit une lettre.

6Toujours en Italie, à Terni, voilà un autre Valentin qui fait parler de lui à la même époque. Celui-là est évêque. Ses qualités de thaumaturge sont assez hallucinantes : tu viens me voir et t'es guéri (et au passage je te convertis, hé hé !) Quel rapport avec l'amour ? Pas grand-chose. En fait, sa fonction d'homme d'église l'amène logiquement à rencontrer des futurs mariés, et il n'est pas avare de conseils. Ensuite, il leurs donne une rose de son jardin que ceux-ci vont offrir à leur promise, ou bien, autre version, la remet à tous les couples dont il bénit le mariage. Lui aussi est mort un 14 février, en 273.

Deux gars avec le même prénom Valentin, hommes d'église, coeurs d'artichaut, contemporains l'un de l'autre, et morts à la même date à quelques années près... On comprend les imbroglios ! Si ça se trouve, ils ne sont qu'un seul et même bonhomme. Et en prime, il y a d'autres Valentin sur les starting-blocks pour tenter de décrocher le titre !

 

L'origine ?

55ème siècle. A cette époque, une fête païenne, la Lupercalia, célèbre le jour de la fertilité. En guess star Faunus (pseudo Lupercus, car il fait entre-autres fuir les loups - lupus en latin) dieu des troupeaux et bergers, et Junon protectrice du mariage romain. La fiesta ne fait pas dans la délicatesse : des femmes poursuivies par des hommes habillés d’un simple pagne qui les frappent avec des fouets en peau de bouc (impec’ pour booster les ovaires parait-il), et autres rites zarbis de fécondité. Tout cela plaît moyen-moyen au Pape Gélase 1er. L’histoire de notre Valentin (lequel des 2 ?), canonisé entre-temps, est alors récupérée par l’Eglise pour contrer ces joyeusetés. Et voilà comment Valentin devient le saint patron des amoureux, célébré le 14 février jour de son martyr.

4Faisons maintenant un bond jusqu’au Moyen-Âge. La saison des amours chez les oiseaux est alors réputée commencer le 14 février. Accouplements à qui mieux-mieux youpla-boum-piou-piou chez les volatiles. Alors forcément, les hommes de l’époque trouvent de bon augure de se lancer dans une déclaration amoureuse ce jour-là. Et comme par hasard, qui squatte le calendrier le susdit jour ? Bingo, c'est notre saint Valentin, qui au passage se fait là un coup de pub à faire pâlir les as du marketing !

Et voilà, vous savez tout !

----------

Ah, au fait, si cela peut vous rendre service...

Une idée cadeau originale qui fait du bien au
couple sans tomber dans le pur "truc de sexe" ?


Le jeu Brin de jasette (version "couples"), extra !

Pour plus détails, RDV sur cette page :
Capturer

J'ai testé... Les deux passent aux aveux : le jeu "Brin de jasette couples"