Ce sont les vacances d'été, et, comme vous en avez maintenant l'habitude, le blog bulle pendant 2 mois. Pas de nouveaux tests avant la rentrée. Mais tout de même quelques petits "off" de temps en temps... Et donc :

 

Il y a un peu plus de 1 an, je vous avais présenté Les bouquins des "copains" en bonus d'un article ici (oubliez par contre le bon plan lecture dont je vous parlais dans l'article avant ce bonus, il n'est malheureusement plus d'actualité puisque l'association a cessé son activité depuis). J'avais choisi de mettre en avant, entre autres, la prose de Jean-Yves Fabre, mon policier municipal.

Et surprise dans ma boite aux lettres aujourd'hui... Un petit cadeau dédicacé !

livre grenoble connexion 3 commissaire fernand périer de jean fabre

Après "Grenoble Connexion - Les enquêtes de Germain Périer" et "Grenoble Connexion II - Carruyer s'en mêle", le 3ème volume de la série "Grenoble Connexion III - Commissaire Fernand Périer" comme d'hab' sous le pseudo de Jean Fabre est édité !

Qu'on ne me dérange plus pendant 1 ou 2 heures, je "plonge une nouvelle fois dans l’ambiance de la police grenobloise avec l’arrivée d’un nouveau commissaire - stagiaire - Fernand Perrier, fils de Germain dont nous avons suivi les péripéties dans les 2 premiers tomes"... Comme le dit Bruno qui a eu la chance de lire ce roman policier, et qui en parle très bien sur son blog : Grenoble Connexion, la trilogie.

J'éditerai ce mini article pour vous dire ce que j'ai pensé du livre (Faudra pas que je dise trop de vacheries si je ne veux pas me prendre un PV la prochaine fois que je roule dans son secteur !... rhôôô, je ri-go-leuuuh !)

-----

Alors, c'est bien ?

Me revoilà ! Et... j'ai aimé !

Un petit livre vite lu, ce qui ne veut pas dire que Jean Fabre est "un piètre écrivain" comme le dit Germain (ben oui, l'auteur s'invite dans le bouquin de façon plutôt originale, sacré Jean-Yves hé hé). Sympathique et dans la même veine que les 2 précédents. Sans argot cette fois-ci, mais le langage est toujours aussi fleuri côté "je t'emmerde", "arrête tes conneries" et autre "tu fais chier à la fin" (mais bon, on ne s'attend pas non plus à du je-vous-en-prie-duchesse dans ce milieu de flics et de racailles !) Y'a de l'action et des rebondissements, et aussi du non-policièrement correct. Bref, on ne s'ennuie pas !