236carnaval11_afficheA chaque début de printemps, ma commune organise toujours un carnaval. Et, comme les autres années, le staff s'est trituré les méninges pour nous pondre un thème en fil conducteur. La version 2011 était très bucolique : "Nature en fête". Soleil radieux, déguisements de tous poils plumes et feuilles, joyeuses fanfares, bricolages et spectacles écolos,... c'était beaucoup plus fun que les actuels feux d'artifice de centrales nucléaires !

Pas question de frôler la crise de nerf avec des gamins préférant incarner Zorro ou une princesse plutôt qu'un castor ou une tulipe : "chacun fait fait fait c'qui lui plait plait plait" (comme dirait feu le groupe 80's Chagrin d'Amour) ! Mais je suis maintenant une grande fille de 42 ans qui ne fait presque plus de caprices, et mes garçons sont plutôt du genre dociles quand leur mère a une lubie aussi étrange soit-elle. Nous suivrons donc tous les 4 la consigne : déguisements en rapport avec le thème (le papa, lui, préfère une dernière journée de ski... dégonflé !)

Allez, au boulot...

blog_carnaval_nature_1
La Wondermaman qui passe des jours et des nuits à bichonner des costumes trôô bôô pour sa nichée, même pas en rêve ! Je manque complètement de patience pour le bricolage, et je ne sais pas coudre (encore moins me servir d'une machine). Il faut donc faire preuve d'imagination pour aller au plus simple et terminer rapidement. Je laisse tomber la faune, trop compliqué, et je me concentre sur la verdure.

Tout d'abord, faire les fonds de placards et tiroirs pour rassembler des habits et accessoires verts et/ou "customisables" façon nature : t-shirt, pyjama, collant, chaussettes, chaussures, ceinture... Puis direction le magasin d'accessoires de fête le plus proche pour acheter du matos en plus : perruques, chapeaux, bombe à cheveux verte, colliers hawaïens, etc., et plein de petites merdouilles kitchs (fleurs et papillons) sensées décorer les tables de mariage. Un saut enfin au magasin de tissus dont je ressorts avec un coupon de 2m50 de long imprimé pelouse et pâquerettes (il y a des gens qui achètent ça ?...!!), et surtout l'indispensable gros lot d'épingles à nourrice

Comme le fil et l'aiguille sont persona non grata, plissage du tissu pour lui donner la forme d'une jupe grâce aux épingles à nourrice ! Ensuite, fixation des bidules déco un peu partout au pif  (sur les perruques, chapeaux, veste,...) : avec les épingles à nourrice pour les fleurs, les papillons eux étaient déjà fixés sur des mini pinces à linge. Histoire d'en rajouter encore une couche sur le côté champêtre, entortillage aux branches des lunettes et dans les trous de sabots Crocs des fleurs synthétiques qui ont des tiges. Et pour finir, la perruque blonde subit les derniers outrages à l'aide de la bombe à cheveux verte.

Un sac pour transporter quelques bricoles de survie genre porte-monnaie, ce n'est pas forcément raccord avec le thème. J'ai donc décoré un vieux panier en plastoc qui trainait dans notre garage et ajouté dedans des n° du mag "L'ami des jardins", le lapin en peluche d'un de mes gamins et une carotte pouêt-pouêt hilare dénichée au rayon jouets pour animaux de ma superette.

Et le lendemain ça donne ça...

blog_carnaval_nature_2
Le jour J, je tente de me bomber en vert les ongles, genre vernis. Mauvaise idée. Ca dégouline moche, et il faut ensuite brosser comme une malade pour nettoyer autour et sous les ongles ! Aaaaargh ! Je pousse aussi le sens du détail jusqu'à me laver les cheveux avec un shampoing d'enfant senteur fraise et utiliser mon parfum le plus "fruité" derrière les oreilles. Mais avec la perruque enfoncée sur le crâne personne n'a rien dû sentir !

... Et puis ensuite se rendre à pied jusqu'au point de rassemblement, sous le regard mort de rire ou étonné des passants "normaux" en voyant notre brochette verdoyante déambuler dans les rues ! Gloups !

Heureusement, nous rejoignons vite les autres participants (on se sent moins cruche !)...

blog_carnaval_nature_3

Adultes plutôt coincés côté déguisements, dommage, mais j'en ai déniché tout de même quelques-uns qui ont joué le jeu. Heureusement que les p'tits loups et ados ont moins de complexes !

Pour mettre dans l'ambiance les plus timides, animations à gogo et buvettes...

blog_carnaval_nature_4

Aucune excuse pour une grasss' mat', il y en avait pour tous les goûts ! Z'ont bien bossé tous !

Musique fanfaronesque (Les Bandas de l’Espace Musical Fernand Veyret et Les Cuves de Sassenage), spectacles écolos (2 sketchs interprétés par les jeunes du service médiation sur le thème de la pollution, un spectacle complètement déjanté sur la biodiversité par la compagnie Les Arts Verts), buvettes (Sou des Ecoles),  embrasement de Monsieur Nature (enfants de la MJC) et de l’Arbre à Pleurs (enfants de l’accueil de loisirs du mercredi), et bannières de chaque école + 3 planètes (enfants du périscolaire).

----------

Bonus

Et pour prolonger un peu la fête chez soi, une autre façon de voir le carnaval, toujours côté nature : en photos, bricolage, lecture et musique !

carnaval__encore

cd_carnaval_animaux
Epouvantails - le carnaval des champs
de Pierre Aucante (éditions Subervie). D'étranges bonhommes déguisés à découvrir au milieu des champs de patates ou de blé !

Carnaval - les fantaisies infinies de la nature de Béatrice Fontanel (palette nature). En fait, les animaux n'ont pas besoin de se déguiser pour participer au carnaval !

Le carnaval des fruits et des légumes de Joost Elffers et Saxton Freymann (Minerva). Des photos rigolotes de végétaux qui "prennent vie" et la façon de les réaliser soi-même, excellent !

Livret-CD audio Le carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns, texte de Eric Horbette et Olivier Cohen, dessins de Delphine Courtois, lu par Elie Semoun, musique interprétée par Enoris ensemble orchestral de l'Isère. Un petit bijou à lire et écouter sans modération !