blog_caca

L'année dernière, nous vivions encore en Tunisie et nous avons visité, entre autres, le sud ouest du pays. Pour rejoindre Tozeur à Kebili, la route traverse une zone saline très particulière : le Chott el-Jerid. Bien évidement, il n'a pas fallu plus de 5 minutes chrono pour que les petits se tordent de rire en criant à tue-tête "Chott el-Jerid... chiottes el-Jerid... Pipiiiii, on veut aller aux chiottes el-Jerid !!!". Et au bout de quelques kilomètres, nous sommes tombés sur les véritables "chiottes el-Jerid", en vrai, en dur ! Comme quoi, humour français et tunisien, même combat !

Récemment, en re-regardant les photos de ce somptueux édifice, je me suis dit qu'il y a bien un photographe tordu quelquepart dans le monde qui s'est amusé à mitrailler divers WC. Et qu'avec un peu de chance, il aura eu la bonne idée de publier cette collection originale d'images. Après tout, j'ai bien une mère qui collectionne les poignées de chasse d'eau, alors pourquoi pas ?

Un petit tour rapide sur le site de vente de livres Amazon (ici), et bingo, je tiens mon déjanté de la cuvette ! Et même deux passionnés pour le prix d'un, Morna E. Grégory et Sian James, co-auteurs de "Toilettes du monde" (Hoëbéké). Résultat ? Un petit livre qui présente, à l'aide  de superbes photos et de légendes très documentées, un tour des divers types de lieux d'aisances de la planète (ou "cabinets, chalet de nécessité, commodités, feuillées, latrines, lavabos, lavatory, petit coin, pissoir, pissotières, sanisettes, sanitaires, trône, urinoir, vécés, vespasienne, W.-C., water-closets, waters, cagouinces, chiottes, gogues, goguenots..." au choix !).

Suite à cette première sélection, le site web a le bon réflexe commercial de me présenter d'autres ouvrages susceptibles de m'intéresser. Visiblement détectée comme scatophile notoire, sympa les gars, j'ai le droit à toute une littérature sur le pet et les fécès. Je laisse tomber le gaz, et je décide de plonger tête baissée dans le caca. Mon choix se porte sur "In caca veritas - le livre de tous les besoins" de Josh Richman, docteur Anish Sheth et Tebo (Glénat), et sur " Le livre du caca - toutes les réponses aux questions que vous n'osez pas poser " de Nicola Davies et Neal Layton (Milan jeunesse).

Le premier aborde de façon humoristique les différents aspects que peut prendre un caca. Il passe ainsi en revue à tour de rôle le "mastodonte", la "fée brune", le "bonnet de fou", le "fécès anti-stress", le "plomb" ou "flotteur", le "caca en braille", etc. Et selon la forme de chacun(e), le Dr Colombin apporte des précisions physiologiques et médicales à l'hypocodondriaque qui sommeille en nous tous. S'ajoutent à cela quelques anecdotes sympathiques.

Le deuxième est plutôt pour les enfants. Avec ses illustrations très rigolotes, il élargit le débat sur la défécation en général, humaine et animale : "à quoi ça sert ?", "problèmes résolus grâce aux cacas", "que devient tout ce caca ?", "mangeurs de caca professionnels", etc. Vraiment bien.

Et enfin, je ne pouvais pas clôturer ma commande sans acheter également le livre le plus indispensable de tous. Celui qui permet de ne plus s'ennuyer aux toilettes en attendant le plouf salvateur de la grosse commission ! Le bien nommé : "Le bouquin du petit coin" de Monsieur B. (Hugo & Cie). Il est bourré d'histoires drôles, d'énigmes et autres jeux, de faits surprenants, ayant ou non un rapport avec notre sujet. Franchement, l'intérêt et l'humour de l'ensemble sont assez limités, mais ça permet de passer le temps ! Et grâce lui, j'ai découvert cette sublime citation de  Montaigne :

"Sur le plus beau trône du monde, on n'est jamais assis que sur son cul"

-----

Bonus :

La visite guidée des WC de Mamichèle (c'est ma maman...) !

2009_12_28_WC_mamich_le0010Les WC de Mamichèle ne font qu'environ 2,5m² mais ils recèlent plus de trésors que le Louvres ! Ma maman est en effet atteinte de "collectionnite aigüe", et ses toilettes sont une pièce, parmi d'autres, où sont exposés ses trouvailles de chineuse et autres divers objets de famille.

De passage chez elle il y a peu de temps à l'occasion des fêtes de Noël, je ne peux résister à l'envie de vous offrir cette visite guidée pour le moins originale... Admirez le travail de haute-voltige de photographe que j'ai dû effectuer pour vous, car ce n'était pas facile dans un espace si étroit ! (voir montage photos en bas de cet article)

Sur votre droite en entrant, au dessus du lavabo, mes ancêtres : du côté paternel pour ceux qui ont une vue plongeante sur le popotin des messieurs lorsqu'ils se soulagent d'une envie liquide pressante, du côté maternel pour ceux qui sont pudiquement tournés vers la porte.

En progressant sur le même mur, une quarantaine de poignées de chasses d'eau en céramique attendent qu'un usager distrait tende un jour la main vers elles, comme au bon vieux temps où les chasses d'eau mécaniques modernes n'existaient pas encore.

Au dessus des WC, trônent fièrement des couronnes de galettes des Rois : Titeuf, Galeries Lafayette, ou encore Lenôtre, chacun peu choisir selon son standing.

Sur le mur de gauche, 2 magnifiques oeuvres de mon frère Hervé lorsqu'il était encore tout petiot. L'une d'elle, un dessin sur soie, a malheureusement échappé à l'objectif de mon appareil photo (on le devine un peu à côté des couronnes). L'autre est un masque en terre cuite. Je vous rassure, il est toujours aussi "habile" de ses 10 doigts à maintenant 35 ans (... private joke incompréhensible des non initiés !)

Toujours sur le même mur, des cadres mettent en valeur une quantité innombrable de fèves, quelques échantillons de dentelle, et des cartes publicitaires anciennes pour des savons, le tout encadré par Mamichèle elle-même.

Et enfin, sur la porte, une affiche datant de 1984 du Nouveau-Mexique.

Bonne visite !

blog_wc_mamich_le